La prise en charge de la dyslexie en région PACA

  Après le bilan du médecin scolaire, de l'orthophoniste ou du psychologue (ou neuropsychologue)...

Quelles sont les prises en charges et aménagements possibles pour votre enfant au niveau scolaire, et au niveau du suivi médical ? 

  • L'enfant doit être pris en charge par un orthophoniste, mais parfois aussi par un psychomotricien, un ergothérapeute, un psychologue, etc.

 

  • Si le diagnostic indique des troubles complexes du langage ou si la situation de l'enfant pris en charge n'évolue pas suffisamment, vous pouvez vous orienter vers un Centre Référent :

Il existe deux centres référents dans la région PACA :

1. Dans le département des Alpes-Maritimes :

Hôpital de l'Archet 2, Unité de neuropédiatrie - BP 3079 06202 NICE Cedex 3

Tel : 04.92.03.60.80

2. Dans le département des Bouches du Rhône :

CHU TIMONE ENFANTS

SERVICE DE NEUROLOGIE PEDIATRIQUE

Pr Josette MANCINI, Pr Michel HABIB

264 RUE SAINT PIERRE - 13 385 MARSEILLE CEDEX 5

Tel: 04.91.38.68.07

Ces Centres Référents:

S'inscrivent dans la dynamique globale du plan gouvernemental en développant un partenariat actif avec les différents acteurs du domaine médical mais également ceux du domaine social et du domaine éducatif.

 Un CENTRE REFERENT :

- n’intervient pas en première intention

 - réévalue toute situation qui n’évolue pas favorablement aux premières rééducations mises en oeuvre.

- doit alors définir un projet thérapeutique individualisé et aider à une mise en place des adaptations scolaires nécessaires.

- et pour cela il doit mettre en place un travail en réseau.

 

  •  Les Centres Référents travaillent en collaboration avec un Réseau de soins consacré aux troubles d'apprentissage (RESODYS) associant l'ensemble des professionnels concernés.

Un article tiré de "La Santé de l'homme" (jan./fév. 2006) publié par www.inpes.sante.fr explique le réseau de santé déployé par RESODYS dans la région PACA : http://www.inpes.sante.fr/slh/articles/381/13.htm

 

RÔLES D’UN RESEAU ?

(D'après une loi du 4 Mars 2002, relative aux droits des patients)

- favoriser l’accès aux soins,

- la coordination et continuité des soins

- les prises en charge adaptées aux besoins de la personne

- les actions de santé publique

- les actions d’évaluation

 

LE RESODYS CENTRAL :

Adresse : 1 rue du Jeune Anacharsis - 13001 Marseille

 Tel/fax: 04 91 46 07 34

Site Internet : RESODYS.ORG

Mail : resodys@wanadoo.fr

 

Le Résodys est une Association Loi 1901

  • qui Fonctionne selon la notion de réseaux de soins Ville-Hôpital.
  • qui Regroupe de praticiens libéraux et institutionnels travaillant autour de l’enfant concerné par les troubles d’apprentissage.

Il a 3 fonctions :

  1. COORDINATION
  2. FORMATION
  3. RECHERCHE

SON ACTION DE FORMATION :

• Est pilotée par la Faculté de Médecine

• Sous la forme d’un Diplôme Inter Universitaire

• Domaine des connaissances neurologique, linguistiques et

cognitives des troubles des apprentissages

• Possibilités pour certains d’accéder à un statut de formateur dans les universités de :

Avignon,Toulon, Istres, Martigues, Salon, Aix, Marseille-Est, Marseille Nord.

Coordonnateur  : Dr M. HABIB, neurologue 

 


La dyslexie au Primaire, Collège et Lycée : quels aménagements possibles?


TROUBLES LEGERS ET MOYENS

     Pour les troubles "dys" légers et moyens, quelques aménagements pédagogiques sont possibles au sein du Collège et lycée. Recours au P.A.I (Projet d'Accueil Individualisé). Demander sa mise en oeuvre auprès du Directeur d'Ecole ou du Chef d'Etablissement qui organisera une réunion pluridisciplinaire (enseignants, parents, médecin scolaire, ...). A renouveler chaque année. Quelques aménagements peuvent être obtenus pour les examens (voir ci-après le paragraphe "Aménagements").


TROUBLES PLUS COMPLEXES

     La prise en charge des troubles plus complexes requiert un travail en équipe pluridisciplinaire.  Les besoins sont plus spécifiques : aménagements, sorties... Une demande de tiers-temps aux examens peut être demandée  (voir ci-après le paragraphe "Aménagements"). 

     Les enfants peuvent bénéficier d'un P.P.S (Projet Personnalisé de Scolarisation) dirigé par un Enseignant Référent pour le Handicap (E.R.H.) et suivi par une équipe éducative pluridisciplinaire. La demande est transmise par l'équipe à la Maison Départementale des Personnes Handicapées (M.D.P.H.) qui l'entérine. Ce projet est un élément du Plan de compensation que peut demander une famille pour un enfant handicapé (la famille peut aussi demander l'aide d'une A.V.S. (Auxiliaire de Vie Scolaire), un ordinateur, des logiciels, des allocations, etc.)

Les CLIS, ULIS :

     Les CLIS (Classes d'Intégration Scolaire) dans le primaire, et les ULIS (Unités Localisés pour l'Inclusion Scolaire) dans le secondaire accueillent une douzaine d'élèves présentant un handicap gênant l'intégration continue dans des classes ordinaires. Elles proposent un enseignement adapté, avec des temps d'intégration progressive dans la classe de référence.

Explication des ULIS ici.


AMENAGEMENTS pour les EXAMENS SCOLAIRES :

P.P.I et P.P.S permettent de déclencher des aménagements pour les examens scolaires. S'informer des modalités en vigueur, dès le début de l'année se terminant par un examen, auprès du Chef d'Etablissement ET des services de la médecine scolaire.